Quelques éléments indispensables du Code la Route pour les cyclistes

Le Code de la Route pour les cyclistes désigne un dispositif légal couvrant les règles de base de la conduite en vélo. Celui-ci demeure obligatoire, applicable et effectif pour tous les cyclistes circulant dans tout le territoire d’un même pays. En France, le cycliste est considéré comme étant un conducteur de véhicule. Sur ce, voici quelques éléments indispensables du Code de la route pour les cyclistes.

Pourquoi les cyclistes sont-ils soumis au Code de la route?

Tout d’abord, le Code de la Route pour les cyclistes constitue un gage de sécurité pour eux et pour tout ce qui s’aventure de près. Le risque d’accident rencontré dans le cadre du cyclisme demeure plus important et plus probable par rapport aux moyens de circulation (voiture ou moto) étant donné qu’ils partagent les mêmes voies que les conducteurs et motards. Ensuite, c’est devenu indispensable et obligatoire le fait de respecter ce qui y a été stipulé. À cet effet, les cyclistes doivent s’y soumettre dans la journée comme dans la nuit et en milieu urbain qu’en milieu rural pour circuler en toute quiétude et en toute légalité. Les cyclistes sont invités à se rendre plus visibles, plus prévisibles et plus attentifs lors de leur conduite pour garder leur sécurité en route.

Les sanctions basiques encourues dans le cadre de la mauvaise conduite en cyclisme

Le Code de la route pour les cyclistes prévoit le paiement de certaines amendes pour non-respect. Notamment, le fait d’enfreindre les règles de stationnement, le fait de circuler en nuit sans avoir porté du gilet de meilleure visibilité, le défaut de dispositif de freinage, le fait de griller son feu rouge, le fait refuser le droit de priorité dans un carrefour a direction giratoire, le fait de téléphoner lors de la conduite, la récidive, le fait de commettre une infraction grave… Toutefois, le fait de commettre une infraction prévue dans le Code de la route fait perdre des points d’utilisation et non de ceux du permis de conduire. Et les sanctions peuvent être pénales si jamais le cycliste a causé un dommage corporel à autrui.

Quelques éléments indispensables du Code la route pour les cyclistes

Tout d’abord, le cycliste, tout comme ses homologues de la route, doit maîtriser au préalable et respecter les panneaux de signalisation et les marquages au sol. Ensuite, le cycliste doit s’équiper de quelques éléments matériels indispensables pour circuler en toute quiétude et pour ainsi garder la visibilité en toute circonstance afin de limiter les risques d’accident. À cet effet, il est vivement conseillé de se doter de quelques articles vestimentaires bien clairs et colorés tels les gilets jaunes, de matériel rétro-réfléchissant qui s’adapte en tout temps, le casque, les éclairages (avant et arrière), un avertisseur sonore, les réflecteurs de lumière,  les rétroviseurs, les écarteurs de danger, les porte-bagages… Toutefois, il faut doubler de prudence dans des circonstances météorologiques défavorables.

Quelles sont les plus belles pistes cyclables de France ?
Comment s’équiper pour partir en voyage à vélo ?