Informations sur le tour de France : quelles sont les plus longues étapes ?

tour de France

Le Tour de France est une compétition sportive à ne surtout pas manquer. Cet événement a façonné l’univers du cyclisme et a fait naître de nombreuses légendes. Par ailleurs, plusieurs records de distance ont été établis lors de cette compétition. Cet article va traiter du «Tour de France : les étapes les plus longues ». Si vous souhaitez connaître tous les détails à ce propos, continuez la lecture.

Le Tour de France : une compétition mettant les cyclistes à rude épreuve

Le Tour de France est un événement sportif des plus sensationnels. Durant cette compétition, les coureurs sont soumis à d’importantes pressions. Les yeux du monde entier sont rivés sur ceux qui figureront en tête du peloton. 

Le Tour de France marque le mois de juillet en entier, même si la compétition à proprement parler ne dure que trois semaines. Les cyclistes seront amenés à faire le tour du pays, avec quelques incursions dans certaines régions extérieures au territoire. Le parcours comprend des plaines, des moyennes et des hautes montagnes, des allées goudronnées, des sentiers de terre, etc. Bref, les coureurs devront ménager leur force et utiliser judicieusement leur réserve d’énergie pour pouvoir en venir à bout. Seuls les sportifs qui feront preuve de stratégie pourront prétendre au titre de champion.

Les spectateurs ont aussi leur rôle à jouer tout au long de la compétition. Leur soutien peut avoir une incidence directe sur l’issue de la course. Les coureurs délivrent souvent de bien meilleures performances lorsqu’ils sont soutenus et appuyés par le public.

Le Tour de France, c’est aussi une histoire des plus fascinantes. De nombreux records ont été battus lors de cet événement au fil des années, notamment en ce qui concerne la distance. Si vous souhaitez connaître les 5 étapes les plus longues du Tour de France, poursuivez votre lecture.

Les Sables-d’Olonne jusqu’à Bayonne 

La Grande Boucle de 1919 fut l’une des étapes les plus marquantes de toute l’histoire du Tour de France. En effet, le record de distance fut établi durant cette épreuve. La 5e étape de la Grande Boucle était constituée d’un long trajet de 482 km. L’itinéraire que les coureurs devaient emprunter était loin d’être facile. En effet, joindre les Sables-d’Olonne à Bayonne à vélo était un défi de taille pour les coureurs de l’époque. Même aujourd’hui, peu de sportifs osent se lancer dans un tel périple.

Cette 5e étape était une course de plaine. Elle mettait en compétition vingt coureurs. Ceux-ci devaient se rendre vers les Basses-Pyrénées depuis la Vendée. Tout au long de l’épreuve, ils ont traversé plus de dix-huit communes. Les cyclistes sont, par exemple, passés par Talmont, Chaillé-les-Marais, La Rochelle, Bordeaux, Castets ou encore Labenne.

L’épreuve s’est soldée par la victoire de Jean Alavoine. Ce Français était déjà le tenant du titre lors de la précédente édition. Sa nouvelle victoire en a fait une véritable légende. Il lui aura fallu un peu moins de 19 heures pour venir à bout de cette étape. La deuxième marche du podium fut attribuée à René Chassot, un autre coureur français. Quant à la troisième place, elle fut remportée par le Belge Léon Scieur. 

L’étape Sables-d’Olonne – Bayonne est non seulement une épreuve particulièrement marquante, mais c’est aussi l’une des 5 étapes les plus longues du Tour de France. Si vous faites des recherches à ce sujet, cet événement sera très certainement cité.

Nantes à Ville-d’Avray et Villeneuve-Saint-Georges à Lyon

L’année 1903 est une date mémorable de l’Histoire du Tour de France. En effet, la première édition de l’événement s’est déroulée cette année. D’autre part, la 6e étape de la course était constitué d’un parcours de 471 km qui reliait Nantes à Ville-d’Avray. Les coureurs ont dû traverser pas moins d’une trentaine de communes durant ce périple. Les spectateurs ont particulièrement été gâtés. Les supporteurs des quatre coins du pays avaient la possibilité de voir leur coureur favori à l’œuvre.

Les premiers à franchir la ligne d’arrivée étaient les Maurice Garin et Fernand Angero, tous les deux de nationalité française. La troisième place revint au Belge Julien Lootens. Il aura fallu 18 heures et 9 minutes au lauréat pour finir l’étape. Cette prouesse aura marqué longtemps le Tour de France.

Si l’étape Nantes -Ville-d’Avray a facilement fait parler d’elle, il ne faut pas non plus oublier l’étape Villeneuve-Saint-Georges -Lyon, qui était la première épreuve du Tour de France de 1903. Cette course de 467 km amenait les coureurs à traverser une trentaine de communes (Montgeron, Draveil, Nandy, Nemours, Lapalisse, Roanne, Lyon, etc.). L’étape fut remportée par le Français Maurice Garin, qui établit un record de 17 heures, 45 minutes et 13 secondes. 

Si vous demandez aux moteurs de recherche «Quelles sont les étapes les plus longues du Tour de France ?», il est plus que probable que ses deux histoires vous soient racontées une nouvelle fois.

Bordeaux à Nantes et Marseille à Toulouse

Toujours en 1903, les spectateurs ont assisté à l’une des épreuves les plus longues du Tour de France avec l’étape Bordeaux- Nantes. Les coureurs avaient 425 km à parcourir. Leur périple leur a fait traverser Bordeaux, Libourne, Charente, Rochefort, et ainsi de suite jusqu’à Nantes. Au total, ils ont traversé environs trente communes. Le record fut établi par Maurice Gardin après qu’il ait passé plus de 16 heures à pédaler. Gustave Pasquier et Lucien Pothier le suivaient de près. Ces derniers étaient les tenants de la deuxième place et de la troisième place.

L’étape Marseille-Toulouse était la troisième épreuve de la Grande Boucle de 1903. Elle vient clore cette présentation des 5 étapes les plus longues du Tour de France avec son parcours de 423 km de long. Tout comme avec les autres étapes, les cyclistes devaient parcourir plusieurs communes. Le départ avait été donné dans les Bouches-du-Rhône. Les cyclistes devaient passer par Marseille, Vitrolles, Arles, et ainsi de suite jusqu’à Castanet et Toulouse. C’est le coureur Français Hippolyte Aucouturier qui franchit la ligne d’arrivée en premier. Il lui aura fallu un peu moins de 18 heures pour venir à bout de cette étape.

Actuellement, les coureurs du Tour de France sont rarement amenés à parcourir des distances aussi longues. Mais cela ne les empêche d’offrir un beau spectacle aux supporteurs. Une étape de moins de 100 km de long peut être remplie d’émotion et se révéler tout aussi palpitante qu’une épreuve de 400 km. 

 

 

Quelles sont les plus belles pistes cyclables de France ?
Comment s’équiper pour partir en voyage à vélo ?